Théâtre & spectacle de variétés
Partenariats, Location de matériel son & lumière, Location de costumes...

Hold up au bout du Fil

Variétés 2019


Ce matin d'Avril 1920 il est 9h32, la banque River's Quick vient d'ouvrir ses portes lorsque 4 hommes armés et cagoulés ont braqué la banque de Louiseville.

Le magot de 1.5 Million de dollars disparait avec eux. La mafia locale doit s'organiser pour ne pas se faire prendre par la police. Les coups de téléphone sont importants et tous les rêves sont permis avec cet argent....

Samedi 13 avril 20h30

Dimanche 14 avril 15h

Vendredi 19 avril 20h30

Samedi 20 avril 20h30

Dimanche 21 avril 20h30

Succès pour la pièce :

Un toit pour toi - de Viviane Tardivel


Vous n 'avez pas vu la pièce ?
Dépêchez-vous de réserver, votre DVD à asso.acdc@hotmail.fr

 Que peuvent avoir en commun trois SDF, un malade de la propreté, un simple d'esprit, une prostituée et une femme enceinte ? 

A première vue, pas grand chose si ce n'est le fait qu'ils se retrouvent tous un soir de tempête à l'association Un toit pour toi. 

Daniela, bénévole à l'association, va vivre une soirée bien mouvementée avec tous ces résidents d'un soir. La nuit risque d'être longue et pleines de surprises...


Déjà 52 ans d'existence !

Une association née des mouvements de jeunes des années 60.

Depuis 1958, date de leur création, des maisons de jeunes s'ouvrent un peu partout en France. Les jeunes éprouvent le besoin de se retrouver entre eux, de s'exprimer davantage et d'avoir plus de liberté. 

A La Planche, en cette année 1964, la jeunesse est gagnée par cette envie et se rassemble le 3 septembre pour élaborer un projet qui a commencé à mûrir dans la tête de plusieurs. Ce jour là, 65 jeunes de la commune se retrouvent salle de la mairie pour rédiger une proposition que la "commission provisoire" ira soumettre au Maire et au conseil Municipal. Le projet est de restaurer le Moulin du Noyer pour en faire la maison des jeunes. La mairie préfère faire un batiment plus adapté, pour un cout plus faible.

S'en suivent la construction de la maison de jeunes et les premiers spectacles de variétés. Puis, Mai 68, l'évolution des moeurs, la maison de jeunes n'est plus que l'hôtel des courants d'airs.

1977 : le samedi de la pentecôte, le vieux théâtre de l'école des garçons brûle. Il ne reste plus grand chose des derniers aménagements et décors. Puis quelques mois après, le 07/07/77, un violent orage s'abat sur La Planche et inonde le sous sol où il restait quelques éléments pour les spectacles. Plus de scène, l'association verra ses activités s'arrêter pendant 6 ans.

1983 : Construction d'une salle polyvalente et d'une salle de sport : quelques jeunes, motivés par cette activité se réunissent et cherchent à remonter les spectacles d'avant. Ils redécouvrent l'association, et refondent les statuts, plus adaptés aux aspirations actuelles. Le jour de l'inauguration, le 14 septembre, un petit spectacle, présenté par déjà une trentaine de jeunes de 14 à 25 ans, est applaudi par plus de 250 personnes présentes ce jour. Premier succès d'une reprise réussie.

Aussitôt, s'enchaîne une pièce de théâtre, jouée par quelques anciens de la troupe locale qui viennent se mêler aux nouvelles recrues de l'association . "Je veux voir Mioussov" présenté les 3 et 4 décembre est une réussite. Pour son premier spectacle, l'ACDC fait salle comble. La pièce sera présentée aussi à Pont Saint Martin, avec le même succès. ACDC est lancée sur la voie des spectacles, et présente en mars 84 un nouveau spectacle de variété avec 60 jeunes et moins jeunes de 14 à 60 ans "Les coulisses du tournage" : un panachage de sketchs danses et chansons. Le succès est la encore au rendez-vous.

Ainsi, tous les ans depuis 1983, ACDC présente ses 2 spectacles annuels : théâtre en décembre et variétés en mars/avril.

En septembre 2016, l'asso a fêté ses 50 ans autour d'une exposition, d'un spectacle, de concerts et autres animations.