Théâtre & spectacle de variétés

Partenariats, Location de matériel son & lumière, Location de costumes...

Les Égoïstes Anonymes 

Le 2 Octobre 2020 à 20h30 Salle Passerelle

2 comédiens, 20 personnages pour rire enfin de notre égoïsme.

Vous allez les adorer : ils sont arrogants, avares, bornés, capricieux, coléreux, cruels, envieux, grossiers, hypocrites, intolérants, jaloux, lâches, méprisants, mesquins, menteurs, peureux, prétentieux, râleurs, vaniteux... et surtout ils sont égoïstes !
Les égoïstes anonymes, c'est une galerie de personnages drôlement méchants et méchamment drôles. Dix histoires écrites et mises en scène par Jérôme de Verdière, vingt personnages interprétés par Michel Frenna et Karine Dubernet, pour rire - enfin ! - de ce qui, comme le dit Schopenhauer, régit le monde : l'égoïsme !

Belle réussite pour:

Un Héritage à points


Théâtre 2019

Brignole sur Ouste est une commune où les gens se chamaillent tout le temps. Cela pourrait perdurer mais voilà ... Mr Cruzac est en train de passer l'arme à gauche. N'ayant aucun héritier, il lègue toute sa fortune aux habitants de Brignole... à condition que ceux-ci réapprennent à vivre en parfaite harmonie.Tous sont mis à l'épreuve pendant 1 mois.
Voilà donc nos Ousto-brignolais fraternisant dans la plus parfaite hypocrisie. Enfin, en apparence parce qu'en coulisses, tous les coups sont permis pour éliminer les autres concurrents. Heureusement, Mme Detell, le rigoureux gestionnaire des comptes du pépé, veille au grain.
Mais voilà qu'au lendemain de cette annonce, le pépé disparaît de sa chambre en pleine nuit, ce qui compromet les clauses de cette course à l'héritage.
Est-il mort ? Si oui, où est le corps ? Est-il encore vivant ? Pourquoi est-il parti sans laisser de trace ? Qui a intérêt à retirer le pépé de la circulation ?


Déjà 54 ans d'existence !

Une association née des mouvements de jeunes des années 60.

Depuis 1958, date de leur création, des maisons de jeunes s'ouvrent un peu partout en France. Les jeunes éprouvent le besoin de se retrouver entre eux, de s'exprimer davantage et d'avoir plus de liberté. 

A La Planche, en cette année 1964, la jeunesse est gagnée par cette envie et se rassemble le 3 septembre pour élaborer un projet qui a commencé à mûrir dans la tête de plusieurs. Ce jour là, 65 jeunes de la commune se retrouvent salle de la mairie pour rédiger une proposition que la "commission provisoire" ira soumettre au Maire et au conseil Municipal. Le projet est de restaurer le Moulin du Noyer pour en faire la maison des jeunes. La mairie préfère faire un batiment plus adapté, pour un cout plus faible.

S'en suivent la construction de la maison de jeunes et les premiers spectacles de variétés. Puis, Mai 68, l'évolution des moeurs, la maison de jeunes n'est plus que l'hôtel des courants d'airs.

1977 : le samedi de la pentecôte, le vieux théâtre de l'école des garçons brûle. Il ne reste plus grand chose des derniers aménagements et décors. Puis quelques mois après, le 07/07/77, un violent orage s'abat sur La Planche et inonde le sous sol où il restait quelques éléments pour les spectacles. Plus de scène, l'association verra ses activités s'arrêter pendant 6 ans.

1983 : Construction d'une salle polyvalente et d'une salle de sport : quelques jeunes, motivés par cette activité se réunissent et cherchent à remonter les spectacles d'avant. Ils redécouvrent l'association, et refondent les statuts, plus adaptés aux aspirations actuelles. Le jour de l'inauguration, le 14 septembre, un petit spectacle, présenté par déjà une trentaine de jeunes de 14 à 25 ans, est applaudi par plus de 250 personnes présentes ce jour. Premier succès d'une reprise réussie.

Aussitôt, s'enchaîne une pièce de théâtre, jouée par quelques anciens de la troupe locale qui viennent se mêler aux nouvelles recrues de l'association . "Je veux voir Mioussov" présenté les 3 et 4 décembre est une réussite. Pour son premier spectacle, l'ACDC fait salle comble. La pièce sera présentée aussi à Pont Saint Martin, avec le même succès. ACDC est lancée sur la voie des spectacles, et présente en mars 84 un nouveau spectacle de variété avec 60 jeunes et moins jeunes de 14 à 60 ans "Les coulisses du tournage" : un panachage de sketchs danses et chansons. Le succès est la encore au rendez-vous.

Ainsi, tous les ans depuis 1983, ACDC présente ses 2 spectacles annuels : théâtre en décembre et variétés en mars/avril.

En septembre 2016, l'asso a fêté ses 50 ans autour d'une exposition, d'un spectacle, de concerts et autres animations.